Comment créer un bon logo ?

Bien le bonjour amis graphistes, amateurs en graphisme et tous les autres. Aujourd’hui nous allons voir quelles sont les clés de la réussite pour réaliser un bon logo.

creer-logo

1 – Définir la bonne cible

Je vous donne un exemple simple et rapide : prenez un jeune homme d’une vingtaine d’années, travaillant beaucoup d’heures dans la semaine,  avec un beau cursus scolaire, aimant et le sport et l’aventure. Vous comprendrez que cette même personne se sentira plus attirée par un logo semblable à celui-ci 

 (masculin et puissant), plus qu’à celui-là
Mauvais Logo RedBull
 (mignon et fun).

Ce n’est que grâce à certaines pratiques de ciblage bien précises que vous ne sortirez pas des rails ; soit 5 questions que vous devez systématiquement vous poser :

  • Qui sont les clients
  • Quelle est leur « typologie » (âge, sexe, CSP, habitudes de consommation…)
  • Qui va être touché par votre logo ? Nous parlons des clients de la boîte pour laquelle vous aurez réalisé un projet  et non la boite elle-même.
  • Quel prix vous pourrez pratiquer en fonction, de la quantité de travail mais aussi de la durée ou bien encore des moyens dont vous disposez, bref la valeur ajoutée.
  • Enfin, Quand est-ce que vos futurs clients seront susceptibles d’acheter ? Je parle d’une saisonnalité de l’achat.

À vous de faire connaissance avec votre client et son univers.

2 – Être unique

Entendez par là éviter les choix et clichés évidents ; par exemple si votre entreprise travaille sur du commerce de produits à travers le monde, soyez smart et interdisez-vous de représenter un globe et un avion tournant autour, c’est trop facile.

Concevez votre logo et distinguez-vous de telle sorte que les yeux de vos futurs clients trouvent votre chemin, même dans un océan de logos. Pour ça n’hésitez à visiter des sites d'inspiration de logos.

3 – L'intemporalité

Concevez votre logo et faites-lui traverser les décennies. Vous n’avez qu’à regarder ses 2 exemples de logos : 


Nike

Vous pourrez également vous amuser à chercher les modifications faites sur ces deux logos, vous verrez qu’elles sont mineures et toujours dans l’ère du temps.

L’intemporalité est un gage de qualité car le logo qui a été créé a marqué une génération de consommateurs.

Ils se seront en quelque sorte familiarisés avec ce dernier, créant un lien si fort que le modifier trop brutalement serait destructeur.

Un des meilleurs exemples aujourd’hui est celui de Bouygues Télécom. Avant – Après. On ne voit plus de silhouette en mouvement, seulement 3 formes ovales reprenant juste les 3 couleurs d’origine.

4 – Fraicheur et Nouveauté

Le graphiste, futur créateur de logos en tous genres doit sans cesse s’efforcer de lutter avec audace quant à la conception de ces derniers et doit impérativement suivre la tendance mais pas les marques ; créez-les !

Un logo réussit est un logo qui sera constitué de 50% d’audace et de 50% de tendance. Ce qui implique que les gens seront  transpercés par des logos uniques mais attention, il est toujours mieux d'être l'avant-gardiste que d'être le copieur.

Si vous chassez la tendance alors vous aurez toujours un train de retard.

Prenez ces quelques exemples :

Toyota

MTV
Playboy

5 – La simplicité

Un logo ne doit jamais être « un trop plein de trop de choses » : Dites-vous que moins il y en a, plus il y en a.

Toujours pas compris ?  Quand vous souhaitez dire quelque chose à travers votre logo, restez en mode FOCUS sur un seul concept à la fois, simple et clair. N’en rajoutez pas, votre client n’arrivera plus à vous suivre dans vos explications, si claires et conceptualisées qu’elles soient.

6 – L'intelligence du logo dans sa conception

Concevoir un logo de manière  « smart » ne s’improvise pas. Si vous voulez gravir les marches du succès, ces étapes sont faites pour vous :

Premièrement :

Utilisez votre concept et votre logo pour renforcer votre marque.

Prenez l’exemple de la pomme d’Apple ; Souvent nous nous demandons pourquoi une pomme ? Tout simplement parce que c’est le symbole de la connaissance et du savoir. Si vous ne me croyait pas, demandez à notre cher Darwin.

Je pourrai aussi vous parler du logo de Burger King, représentant lui-même un burger avec un jeu entre les formes et la typographie.

Deuxièmement :

Ayez un bon équilibre de vos espace blancs ou vides. Reprenons un exemple, celui du logo de Microsoft, comme ça pas de jaloux !

Avez-vous remarqué qu’il n’y a rien ni au-dessus, ni au-dessous, ni même à droite et à gauche ? Seulement un motif carré et un peu de texte, le tout parfaitement cadré.

Troisièmement :

Juste évoqué ci-dessus, profitez des cadres et autre formes symbolique déjà existantes. Je vais vous donner  trois exemples concrets le premier étant celui de BMW.

Si vous regardez ne serait-ce qu’une petite seconde, vous constaterez que la forme primaire du logo est un cercle ; le dit cercle symbolisant l’appartenance à une communauté mais aussi à l’unité et raisonnant comme fini, complet.

De la même façon le carré du logo , symbole d’équilibre, de professionnalisme et de sécurité.

Pour la forme, je peux aussi vous parler du triangle d’adidas, symbolisant la puissance, la masculinité et la stabilité.
Adidas

Quatrièmement : 

Une bonne typographie pour les bonnes émotions. Je vous donnerai l’exemple du logo basé sur l’émerveillement,  la joie, et l’enfance. Ces éléments transpirent dans la typographie de la marque, notamment avec les spirales, les formes ovales et les légères imperfections semblables à celles commises par un enfant sachant écrire depuis peu.

Cinquièmement :

Servez-vous des espaces vides. Peut-être que vous n’y avait jamais accordé de grande importance mais cette étape donne un certain cachet à votre logo.

Un des exemples les plus brillants est celui de Fedex . Quand on prend le temps de regarder et qu’entre le « E » et le « x » on repère une jolie flèche sans contour et constituée de vide on ne peut qu’admirer le formidable travail du graphiste. D’autant plus malin que cette entreprise travaille dans l’expédition de colis.

Sixièmement :

La dernière règle, servez-vous de la psychologie des couleurs pour renforcer votre message. Tout le monde ne le sait peut-être pas mais les couleurs peuvent avoir autant d’importance que les symboles géométriques ! Ainsi, tout bon graphiste qui se respecte doit savoir que le rouge nous renvoie une image d’énergie voire même d’agressivité, que le vert nous renvoie une image de nature et d’éthique, que le rose parlera plus aux femmes, à l’apaisement et l’amour  etc.

Utile : 22 outils pour créer une palette de couleurs

7 – S'adapter à tous les formats

Cette question n’est pas plus bête que les autres :

Est-ce que si je réduis la taille de mon logo, celui-ci sera toujours autant lisible ? Pas forcément !

Est-ce que l’identité et le message de mon logo seront toujours aussi clairs si je passe mon logo sous noir et blanc ? Pas forcément !

Pensez toujours à tester différentes déclinaisons !

Tutoriel vidéo pour apprendre à créer un logo

Découvrez un tuto vidéo en français (12€) pour apprendre les différentes étapes dans la création d'un logo.

  • L'information
  • La réflexion
  • La recherche
  • La réalisation
  • La finalisation

Conclusion

Les amis, voici les clés pour réussir à créer vos futurs logos.

N’oubliez pas que créer un logo n’est pas chose facile et que le graphiste répondra toujours mieux à votre demande que tous ces sites vous générant des « logos » tous plus insipides les uns que les autres. On ne s’improvise pas graphiste du jour au lendemain, on le devient en en étudiant l’art.

Au plaisir de vous revoir pour d’autres articles et discuter avec vous dans les commentaires.

Comment créer un bon logo ?
10 Votes | 5 / 5

A propos de l'auteur Fabien Berthoux

Blogueur depuis 2009, j'ai créé de nombreux blogs pour moi ou des entreprises. Ils affichent encore aujourd'hui des centaines de milliers de visiteurs par mois. J'ai décidé de démarrer Template.pro pour partager ma veille et mes conseils afin d'aider les entrepreneurs et les travailleurs indépendants à créer et améliorer leurs prochains projets. Besoin d'aide pour faire décoller le trafic de votre site ? Réservez une consultation.

Suivez-moi sur:

Laisser un commentaire

1 commentaire
kvrichard dit

Bonjour,
Bon article, même si je pense que les symboles peuvent être de faux amis sans un minimum de recherches au préalable. Je m’explique :

Reprenons l’exemple du logo d’Apple, dont la signification que vous donnez, peut-être biaisé. Ici il s’agirait donc, selon vous, de la pomme du savoir. Mais cette représentation n’est valable que dans notre culture occidentale, car c’est une représentation issue de la bible. Donc point de Darwin ici, qui par essence réfutait la théorie du créationnisme, mais peut-être Newton qui, grâce à elle, découvrit la gravité. Lorsque l’on souhaite créer un logo dont la lecture soit “universelle”, il faut être capable de sortir des influences culturo-religieuses.

La vérité, c’est que personne ne sait exactement d’où viennent le nom et le logo d’Apple: deux légendes urbaines s’affrontent, la première étant que le logo serait un hommage à Alan Turing, père de l’informatique moderne, qui est mort en mangeant une pomme empoisonnée, l’autre étant la fameuse représentation biblique de la connaissance divine. Hélas, Steve Jobs a enterré ce secret avec lui.

Enfin, il faut savoir qu’un autre facteur est à l’origine de l’efficacité du logo d’Apple: le nombre d’or, gage d’équilibre des formes et de l’espace. Cette formule se retrouve dans de nombreuses icônes & logo connu, par exemple celui de Nike et de Twitter.

Répondre
Ajoutez votre réponse

Share This
Le guide ultime pour créer une landing page de qualité

Les landing pages (pages de destination) sont des pages qui sont conçues spécifiquement pour atteindre des objectifs de conversion. Parfois,...

Fermer